Le film “Si c’était de l’Amour” de Patric Chiha au Festival Baltoscandal

Festival Baltoscandal

4 Juillet 2020

Rakvere

Le festival de théâtre Baltoscandal se tient du 1 au 4 juillet 2020 à Rakvere et propose dans le programme le film de Patric Chiha Si c’était de l’Amour sur un spectacle de danse de Gisèle Vienne’i. Le projections ont lieu le 4 juillet à 14h00 et à 19h45. Avec le soutien de l’Institut français d’Estonie.

 

Ils sont quinze jeunes danseurs, d’origines et d’horizons divers. Ils sont en tournée pour danser Crowd, une pièce de Gisèle Vienne inspirée des raves des années 90, sur l’émotion et la perception du temps. En les suivant de théâtre en théâtre, Si c’était de l’amour documente leur travail et leurs étranges et intimes relations. Car les frontières se troublent. La scène a l’air de contaminer la vie – à moins que ce ne soit l’inverse. De documentaire sur la danse, le film se fait alors voyage troublant à travers nos nuits, nos fêtes, nos amours.

Patric Chiha est un cinéaste autrichien d’origines hongroise et libanaise, né en 1975 à Vienne. Après des études de stylisme de mode à l’ESAA Duperré (Paris) et de montage à l’INSAS (Bruxelles), il réalise plusieurs courts et moyens-métrages, et documentaires (dont Home, Où se trouve le Chef de la prison ? et Les Messieurs) sélectionnés dans de nombreux festivals. En 2009, il réalise son premier long-métrage, Domaine, avec Béatrice Dalle, sélectionné à la Mostra de Venise. Suivent Boys Like Us (2014) et les documentaires Brothers of the Night (2016) et Si C’était De L’amour (2019), tous deux sélectionnés à la Berlinale. En 2020, il prépare son prochain film de fiction, La Bête Dans La Jungle.

 

Si c’était de l’Amour

Réalisation : Patric Chiha
Image : Jordane Chouzenoux
Montage : Anna Riche
Son : Pierre Bompy
Montage son : Mikaël Barre
Etalonnage : Gadiel Bendelac
Administration : Yann Pichot
Production exécutive : Katia Khazak
Production : Charlotte Vincent (Aurora Films)
Basé sur la pièce de Gisèle Vienne Crowd
Participants : Philip Berlin, Marine Chesnais, Kerstin Daley-Baradel, Sylvain Decloitre, Sophie Demeyer,
Vincent Dupuy, Massimo Fusco, Nuria Guiu Sagarra, Rehin Hollant, Antoine Horde, Georges Labbat,
Oskar Landström, Theo Livesey, Louise Perming, Katia Petrowick, Richard Pierre, Anja Röttgerkamp,
Jonathan Schatz, Gisèle Vienne, Henrietta Wallberg, Tyra Wigg
En anglais, français et suédois, sous-titré en estonien
1h 22min
Projections à Baltoscandal sont soutenues par l’Institut français d’Estonie

⇒ Projections le 4 juillet 2020 à 14h00 et 19h45. BILLETS

Lire cet article en : Eesti,