Vers un numérique durable | Programme de Novembre Numérique 2021

Pour cette édition de Novembre Numérique, l’écologie est à l’honneur. Une programmation qui invite à découvrir l’envers écologique de nos usages digitaux, et les pistes pour un numérique plus durable. Quelles sont les conséquences environnementales du numérique ? Comment construire un numérique plus durable ? Autant de questions qui traverseront ce mois de novembre 2021, consacré au Numérique durable. 

1/ Une exposition “Au-delà du numérique. L’empreinte environnementale du numérique”. 

Quand ? Du 3 au 30 novembre 2021

Où ? Mektory – Centre d’innovation de TalTech. 

A propos 

Cette exposition invite à faire ce voyage des impacts environnementaux du numérique. Elle retrace le cycle de vie d’un smartphone et l’impact écologique induit à chacune des étapes de ce chemin. Bien sûr, tout n’est pas si sombre et des solutions existent. C’est pourquoi cette exposition est conçue avec un coin des solutions pratiques, afin de pour prendre conscience de ces enjeux afin pour que l’on puisse tous réfléchir, à notre échelle, à nos pratiques numériques, et agir en conséquence. Avec pour objectif, de rendre le numérique plus durable : pour la planète, pour le futur. 

L’exposition se compose d’une série de panneaux pédagogiques visant à comprendre, étape après étape, toutes les conséquences environnementales du numérique. Un voyage à travers le monde, qui met en avant des pratiques industrielles peu vertueuses, et parfois scandaleuses : le travail des enfants, les conflits civils engendrés, la pollution systématique (de l’air, de l’eau, des sols) et la destruction des écosystèmes. 

Ces quelques explications s’accompagnent d’un faisceau de ressources, signalés par des QR Codes apposés aux panneaux, afin de prolonger par des vidéo, articles, ressources multimédia, certains aspects autour de ces enjeux. 

Enfin, l’exposition est construite autour de 3 séries photographiques de l’artiste Kai Löffelbein, issues de ses travaux “CTRL-X: une topographie des déchets électroniques”. Un voyage au Ghana, en Inde et en Chine, qui apportent visuellement une preuve tangible, si besoin en était, de ces conséquences environnementales du développement numérique de nos sociétés. 

Remerciements / contributeurs

Cette exposition a été préparée par l’Institut français d’Estonie, qui en a réalisé la conception artistique ainsi que les différents contenus, en collaboration avec le collectif Green IT en France. Elle a été soutenue par plusieurs partenaires : l’Ambassade de France en Estonie ; le Goethe Institut ; TalTech. 

 

2/ Projection-documentaire : “La tragédie électronique” suivi d’un échange avec un expert numérique responsable

Quand ? Le 3 novembre, à 18h.

Où ? Cinéma Sõprus.

 

L’Institut français d’Estonie organise la projection du documentaire “La tragédie électronique” (2014, 86 minutes), de la réalisatrice franco-allemande Cosima Dannoritzer. Un voyage au cœur du trafic illégal des déchets électroniques à travers le monde. 

La projection sera suivie d’un échange avec Vincent Courboulay, expert Green IT, fondateur en France de l’Institut du Numérique Responsable (INR). 

Synopsis : Que deviennent nos déchets électriques et électroniques ? Ordinateurs, téléphones portables, appareils électroménagers : jusqu’à 50 millions de tonnes sont jetées chaque année dans les pays développés. La totalité devrait être recyclée sur place. Or 75 % de ces déchets finissent leur course dans les pays du tiers-monde, dans des décharges sauvages, où ils dévastent l’environnement et la santé des populations locales. Par la réalisatrice de Prêt à jeter, une enquête internationale stupéfiante sur un trafic illégal en constant développement.

 

3/ Ateliers de la “Fresque Numérique” au Lycée Français de Tallinn

Quand ? Les 25 et 26 novembre.

Où ? Au Lycée français de Tallinn.

Dans le cadre du Centenaire du Lycée Français, l’IFE proposera 2 ateliers de la Fresque du Numérique aux lycéens du Tallinna Prantsuse Lütseum.

La Fresque du Numérique est un atelier ludique et collaboratif de 3 heures avec une pédagogie similaire à celle de La Fresque du Climat. Le but de ce “serious game” est de sensibiliser et former les participants aux enjeux environnementaux du numérique.

Le mot du formateur , Basile Fighiera

Conscient de l’urgence climatique, de l’épuisement des ressources et de l’effondrement de la biodiversité, j’aspire à accompagner la société civile dans des stratégies bas-carbone ambitieuses et sans greenwashing (sensibilisation, état des lieux, accompagnement à l’action).

La sobriété numérique est l’un des sujets que j’explore le plus parmi les sujets environnementaux qui me passionnent. C’est un sujet nouveau, souvent mal appréhendé, et sur lequel beaucoup d’idées reçues ou de fausses bonnes idées circulent (non, les mails n’ont pas un impact environnemental majeur dans le numérique !).

Je suis également engagé dans plusieurs associations pour faire bouger la société civile sur les enjeux sociaux et environnementaux.

 

4/ Atelier de formation et sensibilisation au numérique responsable des professeurs de l’Institut français

Quand ? Le samedi 27 novembre.

Où ? Institut français d’Estonie.

L’équipe des professeurs de l’Institut français d’Estonie profiteront d’un séminaire le 27 novembre, au cours duquel sera abordée la problématique de l’impact environnemental du numérique. Des pistes de transformation, à l’échelle de l’Institut, seront esquissées, pour proposer des méthodes plus vertes dans les usages numériques.

 

5/ Podcast : une discussion avec Yves Citton, Pour une Ecologie de l’Attention

Quand ? Sortie du podcast le 17 novembre.

Où ? En ligne, sur le site de l’IFE et sur les plateformes Podcloud et Spotify de l’Institut français d’Estonie. 

Il y a quelques semaines, nous avons pu rencontrer Yves Citton, intellectuel français, chez lui, dans son jardin au cœur des Yvelines. Il a accepté de nous livrer, pendant près d’une heure, un récit fort et poignant et des analyses profondes sur la question de l’écologie et son lien à notre rapport à l’attention. Cette discussion avait pour fondement un échange autour de son livre devenu incontournable, Pour une écologie de l’attention, dans lequel il prône pour une nouvelle maîtrise de notre attention sur Internet, contre les modèles économiques de monétisation des attentions des acteurs du numérique. 

Le livre Pour une écologie de l’attention, en résumé

Économie de l’attention, incapacité de se concentrer, armes de distraction massive, googlisation des esprits : d’innombrables publications dénoncent le déferlement d’images et d’informations qui, de la télévision à Internet en passant par les jeux vidéo, condamnerait notre jeunesse à un déficit attentionnel pathologique.

Cet essai propose une vision d’ensemble de ces questions qui prend à contre-pied les lamentations courantes. Oui, la sur-sollicitation de notre attention est un problème à mettre au cœur de nos analyses économiques, de nos réformes pédagogiques, de nos réflexions éthiques et de nos luttes politiques. Mais, non, l’avènement du numérique ne nous condamne pas à une dissipation abrutissante.

Comment rediriger notre attention ? À quoi en accorder ? Faut-il que chacun apprenne à « gérer » ses ressources attentionnelles pour être plus « compétitif », ou faut-il plutôt nous rendre mieux attentifs les uns aux autres ainsi qu’aux défis environnementaux (climatiques et sociaux) qui menacent notre milieu existentiel ? Ce livre défend la seconde voie. Il pose les fondements d’une écologie de l’attention comme alternative à une suroccupation qui nous écrase. Il espère que vous trouverez le temps de le lire…

Yves Citton est professeur de littérature à l’Université de Grenoble et co-directeur de la revue Multitudes. Il a notamment publié Renverser l’insoutenable (Seuil, 2012) et dirigé un ouvrage collectif intitulé L’Économie de l’attention. Nouvel horizon du capitalisme ? (La Découverte, 2014).

Référence : Yves Citton, Pour une écologie de l’attention, Seuil, collection La Couleur des idées, 2014, 320 p.

 

6/ Deux playlists #FrenchTouch consacrées au digital et à l’environnement

Quand ? Première playlist le 8 novembre ; deuxième playlist le 22 novembre

Où ? En ligne, à écouter sur les comptes Spotify et Youtube de l’IFE. 

L’Institut français d’Estonie consacrera ses 2 playlists de la série #FrenchTouch du mois de novembre 2021 à la thématique du numérique responsable. Une première playlist aura pour thème le digital, et donc une exploration de la musique électronique française ; et la seconde aura pour thème l’environnement, la nature et l’écologie, dans la chanson française. 

 

7/ Et bien sûr, tout au long du mois de novembre, une série d’articles, de ressources, de lectures, de liens, autour du numérique durable sera publiée sur le site de l’Institut français d’Estonie.

Enfin, une recension des artistes qui œuvrent pour un numérique écologique sera proposée !

 

 

Lire cet article en : English,

Icônes du cinéma français : les photographies d’André Perlstein au Musée du film d’Estonie

Les photographies d'André Perlstein immortalisent les icônes du cinéma français - acteurs et réalisateurs - mais aussi celles de la mode et du monde musical des années 1970. 29 photos en noir et blanc composent cette exposition, organisée par l'Institut français d'Estonie au Musée du film...

Lire la suite

André PerlsteinEesti Filmimuuseumexpositionexposition de l'Institut français d'EstonieIcônes du cinéma françaisMusée du jeu vidéophotographephotographie